C'est aujourd'hui l'anniversaire de ce blog !

Alors pour moi, pour vous (et histoire d'écrire aussi un peu pendant cette disette estivale), j'ai eu envie d'en feuilleter un peu les premières pages, de le commenter, d'y poser un regard quoi...
Ça change un peu des traditionnels bilans non ?
Et puis aussi pour vous donner envie de lire des vieux trucs sans queue ni tête parfois, énigmatique, marrant souvent ou simplement vous inviter à cliquer sur un lien et entendre des vieux sons certes un peu pourraves mais tellement plein de bons sentiments, à vous qui n'étiez peut-être pas là....

07/08/2006
....

C'était même pas fait exprès les chiffres qui se suivent presque ! (quand je dis que je suis trop forte, c'pas des conneries)
Je dirais pas que ça m'a pris comme une envie de chier mais pourtant, il y a 3 ans, une nuit évidemment, après moult jours de tergiversions pour faire entendre mes petites reprises, naissait ce blogounet dans un post de bienvenue/j't'explique le topo, au style encore un peu gauche mais résolument à mon image.
Pleine d'effervescence que j'étais, j'ai ensuite enchaîné les posts quelques heures plus tard
dans la foulée, dont un où je montrais direct (et montre toujours finalement) ma gueule en gros plan vidéo (toujours sur la même page) en chantant timidement Don't know why de Norah Jones (LA chanson pour se la péter quand tu sais chanter  - sauf qu'il faut pas s'louper).
Je raconte même comment j'avais galéré pour héberger ma vidéo sur délitmachin !! La préhistoire quoi ! huhu

Mais en fin de compte, heureusement que mes vidéos existent toujours (merci hioutub) car au fil des toutes premières pages, quasiment tous les players contenant mes reprises pourris de chez pourris ne sont plus proposés. Mes liens audio étant décédés depuis, de je ne sais quelle maladie effroyable du net (genre findedomaine ou un truc du style).
C'est dommage certes mais en même temps, du Madonna  ou du Wriggles enregistré au micro de webcam, c'est pas trotrop une perte finalement. (même si elles doivent trainer quelque part dans mes fichiers... oué c'est pourri mais je garde, chuis sentimentale. Full sentimentale même)

Si vous naviguez sur les premières pages d'août 2006 vous constaterez les différents essais de style, que ce soit à travers la typo fluo tue-l'oeil ou des textes à la limite du cul-cul (j'assume).
J'ai même proposé de la photo aussi au tout début, ce qui veut dire que mon album fleuri, il l'est depuis 3 ans dans ma colonne ! (je fais les poussières de temps en temps quand même, t'inquiètes)
Et puis au fil des articles évidemment, même si j'ai essayé de rester dans le créneau musique, j'ai quand même pas mal raconté de détails sur ma vie personnelle (et beaucoup virtuelle aussi, les deux étant étroitement liées...), de façon subtile (ou pas, souvent des fois, je le suis pas, subtile) et c'est devenu un gros bout de ma vie, qui parle de mecs, d'internautes, que j'ai vu ou lu et plus si affinités que je ne vois plus depuis.
J'ai très vite parlé de Caro aussi évidemment, avec qui la flamme est toujours aussi vive, 4 ans après notre coup de foudre (j'arrive ma bichette) et pour qui j'ai, la première fois, repris du Kaolin !!! (si ça c'est pas de l'amour ça ?! Ben merde hein !)

Ah ! Ami lecteur (mâle, libre, drôle, intelligent et sincère) si tu veux fantasmer voir des photos de moi, à l'époque où j'étais pas trop mal, je te conseille vivement le mois d'octobre 2006, qui après une miniphoto de caro et celle d'un chat très étrange, est particulièrement fourni en Vaness aux ch'veux lisses et domptés... ou pas...

Et puis à partir de novembre 2006, tout devient sérieux concernant les chansons. La Wevolouchieune comme je l'annonçais à l'époque !
Non seulement grâce à des liens et des players qui fonctionnent toujours après plus de 1000 jours ; mais aussi grâce à mon supeeeeerbe micro (photo d'époque en cliquant
ici - inédit/exclue mondiale) avec lequel j'ai certes galéré au début (et toujours si tu regardes bien) mais avec lequel je me suis éclaté aussi.
Les Doors, Les Beatles, U2 et un Aguilera en bonus (le compte est bon c'est tout moi) viendront fêter cet évènement dans ma vie de chanteuse du dimanche. (Allez, vas-y donc écouter si t'as jamais fait, ça mord pas hein, t'ouvres une aut' fenet' au pire)
Le problème était que j'avais pas beaucoup de versions instrumentales (et que j'en trouvais pas trop à l'époque), je faisais donc des karaokés pourris toute seule ou alors sans toucher à la version d'origine, des "duos". Ça faisait bizarre.
Surtout sur Jewel par exemple...  D'ailleurs, pour celle-ci, je l'ai tellement chanté que j'ai jamais cherché à la refaire après (ou même à écouter Jewel tout court d'ailleurs !)

Mais c'est en décembre que j'enregistrai aussi celle dont je suis le plus fière "techniquement", la première que je trouvais réussie finalement : Secret de Madonna (je crois que c'est la seule qui reste du coup !).
J'étais contente, j'avais fait plein de progrès toute seule. Peut être même autant en chant qu'en bidouillage.
Bref, grâce à ce micro de pro flambant neuf, ce fut une fin d'année 2006 pleine d'inspiration, et je postai dans le même article, mon désormais cultissime et ultra favori M'en voulez-vous de Pauline Croze, titre mp3 champion toute catégorie dont on me parle encore 3 ans après, et qui fera complètement oublier en commentaires, l'autre reprise du jour, celle de  Noir désir, Le vent nous portera.
Un peu plus tard, histoire de clôturer l'année en beauté, une Love Street tout en douceur et bafouillante, avec en bonus, un petit polna des familles ! Comme je gâtais déjà mon lecteur à cette époque ! Non ?

Je tourne les pages, janvier 2007... le blog est toujours là....
J'ai fait quoi en 2007 déjà ? (c'est moche de vieillir tout de même)

Ah oui, en janvier, j'avais pris la décision d'apprendre à chanter avec une vraie prof et pis j'avais vu un concert aussi et participé à une émission radio (je ne citerais pas de nom). Dans ces articles, on peut m'entendre chanter du Feist et une longue pub nescafé Stop de Sam Brown.

Bon ensuite, même si j'ai produit une reprise de Dusty Springfield et une autre d'un groupe punk (oué madame, j'ai osé ! Déjà à l'époque ! HAHA !) et dans le même article de surcroit, j'ai par la suite, pété mon micro donc forcément....on peut pas dire que j'ai été super productive sur cette année en sept (une qui part en sucette ptêt ?)
Je suis revenue, assez longtemps après... le blog végétait tranquilloute... Et j'ai balancé Crazy de Gnarls Barkley sur laquelle j'avais bossé comme une folle ! Pis après, encore rien... et puis un sursaut en fin d'année avec superduperlove mais qui marche pu et que c'est pas grave parce que ce con de philou, il a réussi à m'en dégouter à s'foutre de mes "yeah" (pfff, il y connait rien d'façons)
J'avais conclu l'année par un bilan (finalement j'aime bien ça, mon côté comptable sans doute),
que vous pouvez toujours lire (même si les lecteurs deezer sont down) et qui m'avait ramené de nouveaux lecteurs intéressants.

Même si j'ai chiés tout plein d'articles au tout début, ma diarrhée a fini par s'atténuer au fil de l'inspiration. Je me suis contentée de 2 articles.... voire 1... voire 0 articles par mois sur cette année là. Pitoyable.

Heureusement, 2008 fut plus riche : en chansons, en émotions, en tout point de vue....

Mais mon année creuse m'aura été fatale, si bien qu'aujourd'hui, après 3 ans d'activité, s'il existait un concours interbloguale avec le plus d'articles écrits (et qui doit exister quelque part, le fourbe), je serais la grosse mega looseuse...

Mais je m'en fiche, comme j'ai la classe et qu'en plus, j'aime les compte ronds (et quand tu connais mon nom, ca parait juste ! hu), aujourd'hui, en plus de son troisième anniversaire, mon blog fête son CENTIÈME article !!! YOUUUUHOUUU !

100 articles ! Ça parait pas boucoup pour une blogueuse, c'est vrai. Mais pour moi la grosse flemmasse, c'est juste éNOOOrme !

Alors 2009... Le blog est toujours là, et je crois que jamais, je n'arriverais à me résoudre à le supprimer quoique j'en dise et quoique j'ai pu y raconter comme bêtises. Plus j'ai de lecteurs, et plus je l'alimente.... Alors n'hésitez pas à vous faire connaitre ! Je pense surtout aux lecteurs de l'ombre, les fidèles que je ne connais pas (je sais qu'ils existent)... Manifestez-vous, c'est le moment ou jamais !!

Bref, Happy Birthday le blogounet donc et Merci à ceux qui me lisent en ce moment, à ceux qui viennent d'arriver et qui me découvrent, à ceux qui reviennent, ceux qui sont partis et qui ne reviendront ptêt plus, surtout à ceux qui ont toujours été là aussi et qui le seront sans doute encore et encore...

Et pis à tous ces connards qui m'ont tant inspiré finalement....


Peace
and
...