En pleine frénésie de concerts ces derniers temps, je m'étais mis en tête d'aller voir jouer les Rascals (d'où mon titre à peine tiré par les cheveux) à la Flèche d'Or hier soir.

Il y a 15 jours en effet, lors du concert des Last Shadow Puppets à l'Olympia, nous avions eu droit parmi la douzaine distribué, au petit flyer annonçant le "show" d'un des 2 membres (Miles Kane) avec son autre groupe (je sais pas si c'est clair ce que je viens de dire, mais je suis fatiguée, ça joue) dans le cadre du festival Wild Cards

Depuis longtemps je m'étais dit que ce serait sympa d'aller dans ce bar qui offre régulièrement des concerts plutôt intimistes étant donné la petitesse du lieu, une ancienne gare reconvertie en salle de "spectacles".
(capacité de 400 personnes qu'ils disent sur le site, moué...)

Mais sortir sur Paris quand on est une pauvre provinciale comme moi (Si ! La seine et marne, ça a beau être à 45 bornes de paris, moijteldi, c'est la province !!) c'est toute une organisation.
Parce que la voiture dans mon cas, c'est niet (mais-euh, j'fais qu'est ce qu'j'veux ! Même flipper de conduire à Paris si ça me chante !)
Et puis surtout parce que prendre le RER passé 22h, ça m'dit (ni dimanche) pas plus que ça ! (j'ai pas fait de judo moi)
Il fallait donc que je trouve une personne, gentille, aimable, généreuse et parisienne qui accepterait de me voir squatter le matelas gonflable.
C'est donc tout naturellement que mon choix s'est porté sur Sappho (oué encore), qui comme tout le monde le sait maintenant, est dotée d'une paire de seins magnifiques sur laquelle elle met des soutifs avec du rose dessus :

Rascals_001
(mon égarée -la seule- de la soirée ! :o))
L'un de mes grands plaisirs aussi, est de prendre en photo mes copines
qui sortent de la salle de bains !!

Et pourtant, jusqu'au dernier moment, je ne savais pas si j'irais à ce fichu concert.
C'était mon petit suspens de la semaine.

Parce que premièrement, faut savoir que les concerts de la Flèche d'Or sont gratuits...
Deuxièmement, crevée de notre semaine de boulot, on (enfin surtout elle !:oÞ) savait pas si on tiendrait le choc,
et troisièmement, bah y'en a pas mais ça fait toujours mieux d'aller au moins jusqu'à 3 lors d'une énumération.

Non, ce qui nous faisait le plus peur, c'était ce côté gratuit.
Parce que c'est bien sympa de pas payer pour voir un groupe mais du coup, tout les mélomanes fauchés s'y retrouvent.
Et nous, être compacté dans une foule puante, ça nous emballait pas plus que ça. (surtout quand tu prends le métro toute la semaine, t'as comme un goût de déjà-vu)
Pour couronner le tout, j'avais lu l'après-midi même sur un forum que lors du passage de Keziah Jones, des gens avaient commencé à faire la queue dès 14h pour être sûrs de rentrer et que ç'avait été finalement un merdier pas possible dedans !!

Bref, on se décide à y aller, advienne que pourra et après une pizza (normal quoi) au jambon pourri et un tonneau de rosé chacune, nous voilà parties à la conquête du PC2 pour rejoindre le bar.
(PC2, c'est pas pour PlanCulx2, on aurait préféré remarque, mais non ça veut juste dire que c'est le bus qui se tape la PetiteCouronne)

Arrivées à notre station, en parisiennes pure souche, nous sommes parties évidemment dans la direction opposée (c'est pas comme si on avait pas l'habitude de se tromper à chaque fois), pour finalement dégainer nos choupers portables 3G afin de demander de l'aide à mappy. (♫ Loooocalisez-moi....tout de suiiiiiteuuh, et plus viiiiteuh ♪)
Finalement, c'est là que je me suis rendue compte que la Flèche d'Or niveau transports, c'est très mal desservi, ce qui t'avoueras, est quand même très con pour une ancienne gare...

Après donc 50 bornes à pieds (bon ok, une dizaine de minutes de marche en vrai), à travers un quartier de Paris qui ressemble étrangement à un petit village, nous voici enfin devant la Flèche d'Or où finalement peu de monde est encore présent (c'était dehors c'est vrai donc à part des fumeurs...)
On attend que blackos n°1 est fini de raconter sa vie à blackos n°2 et enfin nous entrons, et évitons le vestiaire, pour nous plonger dans la marmite dorée où déjà, le premier groupe s'en donne à cœur joie sur la petite scène.

Nandedieu qu'il fait chaud la-d'dans !! O_O

Déjà échaudée par notre petite marche (surtout moi, m'en faut peu en plus), j'ai toutes les peines du monde à faire revenir mon corps à une température décente. (en fait, je te le dis lecteur, j'ai jamais pu)

Premier constat alors que nous sommes au pied de la scène, finalement, y'a pas tant de monde que ça ! Chouette ! Si ça s'trouve, les Rascals, personne connait et on a donc ptêt une chance d'être peinardes.
Sauf qu'il est même pas 21h.... (j'assume ma naïveté :oÞ)

Sappho déjà fatiguée (c'est qu'elle est plus toute jeune mémère) me dit qu'elle compte pas faire le pied de grue debout devant la scène (ah bon pourquoi ?) toute la soirée et propose donc une tentative de places assises dans la petite salle derrière (mais on voit quand même la scène, selon où tu t'assois)
Je dis "tentative" parce que c'est pas comme si t'avait l'embarras du choix.... Un mur de canapé (donc maxi, tu mets 20 personnes) et quelques pauvres petits tabourets.
Tout ça pour contenter les quelques 400 possibles personnes qui peuvent entrer.

Rascals_002

On s'offre à boire (une bière fadasse à 5€ et une vodka-pomme à 7€, devine kikabukoi) et on se trouve enfin une petite place, sur des tabourets d'abord puis sur le canapé ensuite alors que The Week That Was finit son set que nous avons écouté d'une oreille distraite. (c'était gentil, voir le space)
Il fait toujours aussi chaud et petit à petit la salle se remplit.

Rascals_011

Secrètement, Sappho commence à espérer que les rascals se la jouent doherty-cavàvins, ce qui nous ferait rentrer plus tôt ou qu'au mieux, la playlist ne soit pas respectée comme sur l'affiche. (Le groupe était prévu en 3ème position !)
La pause (interminable) touche à sa fin et le deuxième groupe annoncé, The Acorn, arrive sur scène pour son set méga-mou. (pareil, voir le space si t'es curieux)
Et là, c'est pas d'une oreille distraite mais carrément fermée que nous avons subit ce groupe.
D'une parce que faut avouer, c'était bien naze (j'aime pas les trucs mous, je l'ai déjà dit nan ?) et chiant comme la pluie (d'ailleurs il avait plu) pis surtout, on était trop occupés à jouer les vamps sur notre canap' en sky en attendant notre groupe.
Mais les vamps, pas les filles sexy à la Jessica Rabbit (même si on l'est, sexy :oD)
Non non, les vamps version mémères qui critiquent tout ce qui passent à porté de zyeux.
On a donc vomi sur tous ces couples présents, même que dans le lot, y'avait pas mal de moches (putain mais nous on est pourtant pas moches merde !! :'o/)
On a rigolé comme des dindes quand au même moment on s'est penché l'une vers l'autre pour se dire la même chose à savoir "putain regarde le trop-laid là-bas" ! (ah si si, il était vraiment pas beau !!)
On a bien sûr critiqué le look des gens. D'ailleurs même si c'était la populace branchouille de Paris, niveau fringues, je faisais finalement pas trop tâche avec mon jean crado et mes converses déglinguées.
Pis on a parlé de nos lecteurs aussi (comment on vous a cassé du sucre sur le dos, j'vous dis pas).
Tout ça mis bout à bout, le deuxième groupe avait fini, et Vaness était déjà allée se chercher une mousse (il faisait chaud !!!)
Et là, par rapport à notre arrivée et alors que les rascals allaient faire leur entrée quelques minutes plus tard, y'avait comme qui dirait du monde.
Je peux même le dire, c'était blin-dé.
Ajoute à ça la clim' inexistante, tu pigeras vite le topo niveau chaleur. (j'savais pas que la flèche d'or il faisait sauna aussi ! tais-toi et bois)

On se re-pète encore une pause super longue, histoire de transpirer encore un peu plus et de voir la salle se transformer en une gigantesque marée humaine alors que Sappho et moi nous nous cramponnons à nos places pour pas se les faire piquer.

Et enfin, Miles et ses potes arrivent ! (il était temps !)

Rascals_020
Des manches longues !!! O_O Le fou !!

Moi je suis toute contente (et excitée ! D'ailleurs, ça a fait marrer les nenettes à côté de nous) et je prie pour qu'ils jouent ma préférée, limite ils auraient fait que celle-ci ç'aurait pas été grave !
J'ai bien pensé à m'approcher de la scène histoire de prendre des photos et filmer, dans l'optique d'un chouper article sur mon blog, mais comme je fais en gros 1m12, j'ai vite lâchée l'affaire. Pas envie de me faire ratatiner comme un pauvre insecte.

A la place, je me suis juchée sur les accoudoirs des canapés afin d'être pile en face de la scène... et du rideau qui était lui, pile dans l'axe du chanteur. (padbol hein).
Heureusement, j'ai du le gueuler assez fort puisque quelqu'un à eu la bonne idée de le tirer pour qu'on voit (un peu) mieux !
Même que je suis sûre que Miles il voyait que moi finalement, debout sur les fauteuils ! :oD

Rascals_023
J'ai quasiment pas zoomé, tu constateras donc que nous n'étions pas très loin !

Evidemment, j'ai fais des photos (ratées) et des vidéos (limite inexploitables) mais je dois avouer que j'ai été un brin déçu par ce petit concert, au niveau du son surtout.
Je sais pas si c'est parce qu'on est dans un bar, ou si c'est parce qu'on était placées dans l'autre petite salle (en fait, c'est ouvert de partout mais bon), parce que c'était comme étouffé (et étouffant mais ça j'l'ai déjà dit). Comme si quelqu'un s'était amusé à foutre des couvertures sur les amplis :-/
Du coup, ça rendait pas vraiment grand chose. Surtout que l'environnement n'était pas silencieux !!
Bon, vous le savez puisque je l'ai déjà dit (pis bien sûr, vous retenez chaque détails de ce que je raconte, evidemment) moi il m'en faut peu. Colle la Vaness à un concert et elle est contente ! (mais de rock quand même, à Frederic François, je ferais la gueule j'pense)
Surtout qu'après Rascalize et Out of dreams, j'ai eu droit à MA chanson, Bond Girl !
Je me suis à peine fait repérer à gigoter comme une épileptique en équilibre et à chanter comme une folle (surtout les nenettes à côté, à croire qu'elles avaient jamais vu quelqu'un d'aussi enthousiaste !!)
Pour l'anecdote, je vous mets donc un extrait de cette fameuse chanson, même qu'on entend plus les gens que la musique et que l'apn bougeait (en fait c'était moi, car oui, on peut pas filmer et danser en même temps ! pff), mais si vous voulez l'entendre "mieux" sur youtruc, quelqu'un a fait ça bien mieux que moi, et de plus près aussi. (pis vous pourrez vous rendre compte que c'était pas top top quand même)

 



 

Ensuite ils ont joués Fear invicted to the perfect stranger dont je vous mets un petit extrait vidéo encore, même si j'ai un peu honte de la qualité (mais tant pis)

Puis ils ont enchaînés avec la géniale Freakbeat Phantom mais à ce moment, j'ai vu que Sappho elle en pouvait vraiment plu donc en bonne copine, je lui ai proposé de lever le camp, zappant ainsi délibérément la fin du set.
C'est pas comme si on avait payé de toutes façons et puis vu la qualité... (même si moi je serais bien resté mais ça m'embêtait de voir que Sappho ne prenait pas vraiment de plaisir)

Nous avons donc affronté un vent à décorner les boeufs pour rejoindre notre station de bus même qu'on a croisé Godzilla en chemin

Rascals_033

Un petit tour de bus, un "bonsoir mesdemoiselles" de la part d'un relou et un gonflage de matelas plus tard, Sappho et moi nous écroulions dans nos plumards respectifs.

Bilan, la flèche d'or avec un groupe pas très connu, ça peut être sympa (même si finalement le "décor" casse pas trois pattes à un canard et que les prix sont un peu excessifs) mais je pense qu'il vaut mieux éviter avec un groupe dont le succès monte en flèche (d'or - huhuhu).