Au début du mois d'août, un sms tombe lors du déjeuner dominical, et m'annonce triomphalement que les LAST SHADOW PUPPETS sont en concert à l'Olympia très bientôt !
Cris hystériques de ma part, devant les yeux ahuris de mes parents qui se disent que définitivement la gamine, elle est bien déglinguée ! (y'a longtemps qu'y zont pigés remarque, le fruit tombe jamais vraiment loin de l'arbre d'façons)

J'ai toujours pas de thunes mais qu'importe, profitons de la vie ! Faut absolument que j'aille voir en live ce putain de groupe qui fait chavirer mes oreilles depuis quelques mois.

Petit rappel tout de même, The Last Shadow Puppets est en fait le "side project" (oué faut dire comme ça sinon t'es nul) de deux petit anglais qui ont chacun un groupe.
Alex Turner, "leader" des Arctic Monkeys au succès quand même honorable (si tu connais pas sincèrement je peux rien pour toi gars), et Miles Kane déjà moins connu dans nos terres avec son groupe les Rascals. (que tu as déjà pu écouter ici tellement je suis géniale comme fille)
D'ailleurs, je crois qu'il peut dire merci à son pote Alex pour le coup de projo, le Miles...
Ensemble donc, ils ont sorti il y a quelques mois (février ptêt ? chépu) le sublime album, un pur bijou pop, The Age of the understatement que je ne me lasse pas d'écouter.

Trois semaines plus tard, rendez-vous est donc pris, je m'en vais dans la câpitôle pour ce fameux concert et surtout rejoindre ma copine MS (en vrai c'est Marie-Salope mais tu comprendras que j'abrège hein ;oÞ)

Petite découverte de son gigantesque loft parisien d'au moins 20 m² puis rapidement, nous nous décidons à partir à la conquête d'une... PIZZERIA. (Oué on est un peu addict de ce côté là, le choix était donc vite fait :oD)

Après avoir fait chou blanc du coté de St Lazare, persuadée que j'allais retrouver un restau où j'avais déjeuné au temps jadis (deux ans en gros), nous nous sommes finalement rapprochés du temple du music-hall pour se taper le Pizza Put' (et là j'ai eu une pensée pour ma Caro, y'a qu'elle qui pourra comprendre cette allusion - t'as vu ma biche, même quand t'es pas là, je pense à toi ! ;o))
Petite déception cependant sur la taille de la pizza (en gros ça faisait 15 cm de diamètre), la faute à la pâte épaisse (je saurais maintenant, si je veux une grande pizza chez Pizza Put', faut choisir "classic")
M'enfous j'ai profité à fond du pepsi max à volonté...

Last_shadow_MS_003
Derrière, on aperçoit la Muy Sexy Sappho qui m'a foutus ses nichons sous les yeux toute la journée !

La mini-pizza est engloutie (m'en s'rais bien tapé une deuxième à dire vrai mais bon...), les pipis sont faits, il est pas loin des 20h fatidiques, il est donc temps de rejoindre prestement la salle située à quelques mètre de là.

Last_shadow_MS_004
(mais si on voit !!!! pfffff)

Que de questions se bousculent dans ma tête (Oué je m'interroge pour un rien) à propos de ce concert que je vais découvrir dans un lieu magique où je ne suis encore jamais allé.
- L'album ne dure qu'une demie-heure... Est ce que les mecs vont nous la faire "minimum syndical" ? (c'est que la place coute quand même 37€ hein, faudrait voir à rentabiliser les gars !)
- Y'a beaucoup de violons, une orchestration assez riche en règle générale sur la galette... Est ce qu'on va  retrouver tout ça sur scène ou bien les guitareux vont nous la jouer acoustique ? (ben y pourrait, ils l'ont déjà fait hein !)
- Quel genre de public on va avoir aussi ?
Bref, j'avais hâte d'y être c'est certain !!!
Par contre, j'étais sûre d'une chose, ma main à couper, je voulais pas en démordre... On allait voir Philippe Manœuvre de nos yeux !!...

Appréhension toujours, à propos de mon appareil photo cette fois.
Rentrera ou pas ? Coltinage de consigne ou pas ?
Après un examen minutieux de mon merdier sac où les 12 kilos de mon apn emballé dans mon châle étaient à peine grillé, un "bon concert mademoiselle" clôtura la fouille. Je m'engageais enfin d'une démarche chaloupée (because le matos rose de MS coincé dans mon fût') dans l'antre rouge de l'Olympia.

Arrivées dans la salle, nous savions à peu près où se trouvaient nos places et on voulait surtout éviter les nenettes qui plaçaient.
Sauf que Coquatrix a dû oublier d'être con puisque les numéros de rangées, déjà, faut les voir (nous on a pas vu perso) et les numéros de sièges sont quant à eux inexistants. Good luck pour rejoindre ta place tout seul quoi.
Bref, on a attendu attendu mais patrick n'est jamais rapparu, yeah yeah et finalement, après nous avoir placées, la demoiselle nous a gentiment rappelé qu'elles étaient payés "à discrétion".
Perso, j'ai été suuuper discrète.
Tellement qu'elle a pas vu la couleur d'un bifton !
(chuis sans l'sou merde, casse-toi !!)

Déjà je regarde autour de moi, m'imprégnant du lieu, de son ambiance, du public déjà présent et puis aussi pour chercher Philippe et des égarés.
Les égarés, c'est mon nouveau jeu quand je vais à un concert. Repérer les gens qui ont mis un t-shirt d'un groupe (et tant qu'à faire, un que j'aime bien) sans rapport avec la tête d'affiche.
Habituellement je les prends en photos mais là sans déconner y'en avait trop.
Entre le mec derrière nous, ainsi qu'un gaminou d'à peine 14 piges, qui portaient un "The Beatles" des plus seyants, un vieux collector de "David Bowie" assis dernière nous et les Joy Division. Je savais plus où donner de la carte mémoire moi.

Bref, j'ai juste pris le mec de devant, même s'il avait pas l'air très fun ni enchanté de se faire prendre en photo par une tarée frisée et sa copine Morticia.

Last_shadow_MS_012

Le pompon ayant été atteint au moment où je lui ai tapé sur l'épaule en disant "hey hey regarde-là, y'a ton copain devant, vous avez le même t-shirt". Ça a fait sourire tout le monde autour sauf lui.

Last_shadow_MS_013

Et puis c'est pas ça, mais c'est que je commençais à angoisser moi..... Toujours aucune trace de Philippe Manœuvre bordel ! !! Oukilé ?????

20 heures pétantes (mais vraiment pétantes pour le coup), le noir se fait et on voit débouler sur scène un petit troupeau de gounzesses avec des coupes de cheveux empruntées aux playmobils et dont l'une, la bassiste (je m'en suis toujours pas remise) est moulée dans une combi lycra rouge du plus bel effet (en vrai même si elle avait un corps de déesse, c'est trop laid, faudrait lui dire à la nenette, lui rendre service quoi)

Last_shadow_MS_009
(bon, je fais un aparté là, mais euh mes photos en vrai, elles sont pas top, désolée)

Last_shadow_MS_007
(mais c'est parce que je mets pas de flash, respect quoi)

Pas de programme sous la main, ne comptez pas sur les demoiselles pour dire le nom de leur groupe clairement... (ça m'énerve toujours autant de pas savoir qui chante 'taaain !!!) à moins de parler vraiment couramment l'anglais (ce qui n'est pas notre cas, et non Sappho "earthquake", je t'assure que ça veut pas dire flamand rose ! ahaha qu'elle est con tiens ! ;o))
Heureusement, j'avais pris mon neurone avec moi et j'ai vu un "IF..." sur la batterie, à peu près persuadée que c'était le nom du groupe. Bah presque en fait. Puisque après recherche sur le net, il s'est avéré que le nom était Ipso Facto.

C'était rock, sans aucun doute, d'ailleurs la batteuse tapait comme une bourrin (moi ça m'fait marrer à chaque fois, encore plus quand c'est une nana !)
Mais la fan des groupes de gonzesses, c'est Sappho (logique tu m'diras) et pas moi. Elle a donc plus apprécié ce set (c'était bien hein mais bon) et n'a pas manqué de me faire remarquer la ressemblance avec un autre groupe de nenettes qu'elle affectionne mais que je connaissais pas les Long Blondes. Moi pour ma part je dirais que ça ressemble vachement à Siouxsie and the banshees. Mais bon, ça n'engage que moi !
Mais finalement tout se tient !!

Voilà un tout petit extrait vidéo que j'ai fait... Je sais pas si vous repérerez quelque chose !!

Et puis quand même.... Alors que les demoiselles s'époumonaient sur scène.... moi, toute seule comme une grande, alors qu'il faisait super noir, je l'ai vu, je l'ai reconnu... à un mètre de moi.... PHILIPPE MANOEUVRE !!! (yes, j'le savais ! :oD) Arrivé en lousdé pendant que tout le monde écoutait les Ipso Facto ! (mais c'était sans compter sur Vaness ! hin hin hin)

Le primo set est terminé, la lumière se rallume, Sappho va pouvoir aller purger son pepsi ('tain les filles ! pff) pendant que moi je me retourne discrètos pour vérifier si j'ai pas halluciné avec le vieux de rock&folk. (hé non, c'était bien lui juste dans la rangée derrière !!)
Une collègue assise devant moi en profite pour me demander de lui répéter le nom du groupe de filles que Sappho a citée, s'excusant par la même occasion d'avoir écoutée notre conversation (en vrai, elle a pas osé dire que MS elle a une putain de grande gueule oué !).
On a ainsi pu lier connaissance alors que miss pipi revenait, et apprendre toutes deux que nous avions à faire à une cinglée fan puisqu'elle venait spécialement du Havre pour ce show et qu'elle repartait ensuite.
(Et nous du coup, on a gagné une lectrice normalement ! ;o))

L'entracte n'en finit plus et nous en profitons pour regarder de quoi est fait le public.
Et finalement, on s'est aperçu qu'il y avait vraiment de tout !
Du vieux (mais vraiment hein, genre au moins 45/50 ans ;o)), de la minette lookée à la Plasticines, du petit méché en pagaille forcément, des célibataires (bon ok, juste Sappho et moi en fait), des gens normaux (ça fait rire que moi là ?) et de la Star.
Bah oué, le Manoeuvre donc et.... et... un autre gars d'M6.
(Allez Sappho, j'ai déjà oublié son nom même si c'est moi qui ai repéré sa gueule de cake donc rappelle-le nous en comm, merci t'es mignonne)

Last_shadow_MS_014

Last_shadow_MS_015
(LE philippe Manoeuvre.
si je l'ai pris en photo, c'est uniquement pour Quentin,
parce que c'est lui le premier au test,  fallait donc le récompenser.
Ne me dis pas merci mon cher, c'est bien normal entre amis ;o))

On commence à trouver le temps long et surtout à vraiment se dire que le concert risque d'être super court....

21h25 (oué j'aime la précision moi), enfin ça s'échauffe et y fait tout noir (mais nan on va pas baiser par contre)
D'abord plein de musiciens viennent rejoindre leurs divers instruments sur le haut de la scène. Des violonistes, des violoncellistes, bref, toute la lutherie au grand complet, pour mon plus grand bonheur !!
Les premières notes s'envolent alors....et nos DEUX stars du soir arrivent enfin, empoignant chacun une mandoline guitare...
Contre toutes attentes, ce n'est pas par The Age of understatement que le concert débute mais Calm like you (que j'affectionne tout particulièrement !! sènekiou gaïllz)

Le public est à fond dedans, reprenant en chœur les paroles des chansons ! (oh ça reste approximatif pour certains, j'entends bien hein) La magie opère tout de suite (pour moi en tout cas, mais y m'en faut toujours peu, c'est vrai)
C'est tout aussi bon que l'album studio !!
Ça joue même pas trop fort, c'est dire à quel point ces mecs là sont des pros en vrai.

Moi je jubile, je chante, je gigote du croupion sur mon siège, je mouline des bras (nan, pas la tecktonik c'est bon) mais je note aussi la playlist (sur le portable), je prends des photos, je filme et je passe la première moitié du set à tenter de faire des vidéos avec l'appareil photo de poupée de Sappho qu'a pas été foutue de lire la notice alors qu'elle a son bidule depuis plus de 2 mois ! (et en plus, elle en a rien à péter la bougresse !)

Tout de suite, ils enchaînement avec le fameux titre éponyme de l'album "The Age of the understatement", histoire de se manger direct les cordes dans la gueule (mais en fait, bah on les entendait pas tant que ça sur certaines !!)
Ensuite, une des mes préférées préférées, Black Plant ("why  would you say sorry ?"). J'ai d'ailleurs fait péter le long extrait (1 mn steuplé) pour l'occas' !

Miles évite ensuite de nous faire sursauter avec l'intro brutale (je trouve) de "Only the truth" en nous prévenant juste avant. Ça s'écoule tout seul, et pendant les grandes mesures du morceau, on a vraiment l'impression de galoper sur un cheval ! (mais si roooh ! si tu connais pas, c'est sûr tu peux pas trop visualiser, mais écoute-la tu verras, c'est trop ça !)

Puis arrive l'invitation à entrer dans la "Chambre" (c'est quand vous voulez les gars, Sappho elle aimerait bien que vous lui chantiez vos chansons à l'oreille toute la nuit ^^). J'vous mets un petit extrait vidéo, même que je crois entendre ma grande gueule voix dedans. C'est du rapide mais c'est de l'intense cette Chamber...

Là à ce moment sur ma playlist, j'avais mis "?" parce que je connaissais pas le titre. (et puis accroche toi pour piger l'accent à peine prononcé des 2 rosbeefs).
Après recherches, j'ai découvert (comme une autre après) que c'était un morceau présent sur un B-side. Elle m'a pas laissé un souvenir impérissable mais bon, j'ai aimé quand même et j'avais bien reconnu la patte last shadow !! (Tu peux cliquer sur le nom pour l'écouter "Gas Dance".)

Enfin, les premières notes de "My mistakes were made for you" commençaient à résonner dans l'Olympia pour le plus grand bonheur de Sappho dont c'est la préférée (comme la plupart des gens présents visiblement, au son des acclamations que ce morceau a suscité).
Sappho qui a malheureusement, vite déchanté (même si tu notes qu'elle a pas chanté finalement, moi oui, fou nan ?) tellement c'était pas terrible.
Bah oué, le début était franchement pas top... Ca chantait même carrément faux. Bref, y'avait un truc qui collait pas. (moijdi qu'ils l'ont chiée exprès pour emmerder MS :oÞ)
Bon heureusement, ils ont tout de même rattrapé le coup je trouve par la suite, mais pour MarieSuffit, le mal était fait.

Et puis là, toutes les nenettes amoureuses d'Alex Turner....

Last_shadow_MS_031
(j'vois pas pourquoi d'ailleurs ?)

....ont vu leur petit cœur se fendre à l'annonce et surtout à la vue d'une "friend" venue prêtée mains fortes le temps d'une chanson.
Nous avec Sappho, tellement balaises, que de tout le laïus en english, on avait capté que "friend" et "Paris".
Si bien qu'on s'est demandé qui était cette greluche qui tournait vachement bien sur elle-même (t'occupes l'espace comme tu peux hein)

Last_shadow_MS_037

Alors finalement, la fille là, c'était Alison chépakoi, chanteuse du groupe londonien The Kills (même qu'après réécoute deezerienne, je confirme, j'aime pas) et qui a donc chanté une reprise de Paris Summer (on avait trouvé paris quand même !!)

Il était quand même temps qu'elle dégage, parce que c'était limite qu'elle nous fasse retomber l'ambiance. En tout cas, le morceau (ultra mou) tranchait trop vivement avec le reste je trouve !

Mais hop, pas l'temps de te remettre de ce "truc" qu'on te sors un morceau que tu connais pas. Hé oué, le retour du B-side (décidément ! Pourquoi ne pas les avoir mis sur l'album, il était pas très long, fallait en profiter merde !).
Sur mes petites notes j'avais mis "je sais pas mais bien". Depuis j'ai réécouté ce "Hang the cyst" sur youtube, bah clairement, ça dépottait plus en laïve !

Bon je vais accélérer un peu la cadence (c'est que j'ai encore plein de trucs à dire après mais surtout j'en ai marre d'être sur ce post depuis au moins 5h !!), ils nous ont fait tout l'album (heureusement remarque hein), donc sont arrivées ensuite Separate and ever deadly, I don't like you anymore (oué c'est triste hein), puis encore une que je connaissais pas "My little red book" mais pas d'eux visiblement (le lien que j'ai mis n'étant qu'un exemple ! tu peux te la péter en comm si tu veux, avec le groupe original)...
Puis un petit détour vers la "meeting place" (je vais encore dire que c'est une de mes préférées, mais comme je surkiffe TOUT l'album...) et pour laquelle je me suis fendue d'un bel extrait. Parce que, avec Sappho on a trouvé écho aux paroles "I'm sorry I met you"...

Et doucement, gentiment, trop vite, la fin du show s'annonçait avec The time has come again et la très attendue Standing next to me (que j'ai chanté comme une grosse malade donc :oD).

Applause, c'est fini - on remballe

Naaaaaaaan ! Rev'nez les gars merde, c'était trop court !!

Mais ouf, les r'v'là ! Juste le temps de faire une petite reprise de bowie (deuxième concert où j'entends du bowie, wouh), même que je la connaissais pas. C'était In the heat of the morning. Et moijdi, un son bowieien, même quand tu connais pas, c'est toujours bon !
Et puis là, vraiment, il était temps pour eux de rentrer, puisqu'après la dernière de l'album qui n'avait pas été proposée "In my room", c'en était totalement fini de ce great concert.

La lumière se rallume, un rapide coup d'œil à la montre.
Dedieu, il est 22h15 !
Pour le coup, c'était vraiment trop court ! (ze deception quand même hein, on le cache pas).
Presque 40 boules pour 45 mn de last shadow, ça fait cher de la minute finalement. M'enfin comme j'ai pas à proprement parlé, payé pour l'album, ça se vaut...

Bye Bye les Last Shadow, Sappho et moi, on se faufile vers la sortie, des mélodies encore plein la tête...

On est dehors et là boum, moi je craque pour un petit poster à 2€ (oh bah quoi, faut savoir se faire plaisir des fois nan ?) bientôt suivie par MS qui craque aussi !

Last_shadow_MS

Finalement, nous voilà parties pour un café que j'avais dégoté sur le net et qui m'avait l'air tout indiqué pour la Miss MS puisque spécialisé dans la vodka.

On s'est donc retrouvés dans un bar miiiiinuscule où était encore attendus 30 personnes pour un anniv'.
On nous a donc gentiment conviées à posés nos miches près du bar, telles deux pochtronnes...

Après avoir hésité 2 plombes (tout comme au pizza hut ou devant la boite à thé d'MS, non je sais toujours pas me décider pour les trucs simples), j'ai finalement dégusté un Absolut Mirage au goût de Pisang bien trop prononcé (c'est bon le pisang mais là bon, on sentait que ça) devant le verre gigantesque de Sex on the beach qui avait l'air vachement meilleur.
Dans sa bonté légendaire, MarieSexy m'a alors offert un sex on the beach pour qu'à mon tour je déguste un cocktail à la vodka digne de ce nom. (et même qu'en fait, j'ai fini son deuxième - la petite joueuse celle-la !)

Last_shadow_MS_050

(pour plus de détails sur cette partie de la soirée, je vous conseille d'aller faire un tour chez Sappho ! :o))

Il était temps de rentrer dans les pénates de dame MS, pour ainsi parler de pipes sexe mecs jusqu'à pas d'heures et surtout ne pas faillir à nos réputations de bavardes ! (couchées à 4h les greluches, bravo hein)

Bon bah voilà, j'crois que j'ai fini hein... et pis tant pis si j'ai oublié des trucs, je crois que c'est déjà pas mal !


Merci à Miles, Alex, Philippe et surtout MS pour cette soirée inoubliableuh !